Accords ou code de conduite

« Les accords toltéques » de Miguel Ruiz, livre devenu culte à découvrir et à appliquer, à bon escient, et sans modération.

Accords, principes, règles de vie ou encore code de conduite,…, voici une façon simple de se défaire de nos croyances limitantes, nos conditionnements culturels et éducatifs, nos projections personnelles, qui distordent parfois la réalité sur nous-même et les autres.

« Que votre parole soit impeccable »

Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez vraiment. N’utilisez pas la parole contre vous-même, ni pour médire d’autrui. Utilisez la puissance de la parole au service de la vérité et de l’amour. La parole est un outil qui peut détruire. Prenez conscience de sa puissance et maîtrisez-la. Pas de mensonge, ni de calomnie.

« Quoiqu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle »

Vous n’êtes pas la cause des actes d’autrui. Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité, de leurs rêves, de leurs peurs, de leurs colères, de leurs fantasmes. Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n’êtes plus victime de souffrances inutiles.

« Ne faites aucune supposition »

Ne commencez pas à élaborer des hypothèses pour finir par y croire, comme s’il s’agissait de certitudes. Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer vos vrais désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames.

« Faites toujours de votre mieux »

Il n’y a pas d’obligation de réussir, il n’existe qu’une obligation de faire au mieux. Votre «mieux» change d’instant en instant. Quelles que soient les circonstances faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger, de vous culpabiliser et d’avoir des regrets. Tentez, entreprenez, essayez d’utiliser de manière optimale vos capacités personnelles. Soyez indulgent avec vous-même. Acceptez de ne pas être parfait, ni toujours victorieux.

Et le 5ème accord…

« Soyez sceptique mais apprenez à écouter »

Utilisez la force du doute pour remettre en question ce que vous entendez : est-ce que c’est « vraiment » la vérité ? Ecoutez l’intention qui sous-tend les mots et comprenez le véritable message.

Pour en savoir plus, une analyse intéressante, en cliquant sur ce lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *