Changement de comportement

En PNL, le postulat est que chaque comportement a sa propre fonction utile, une intention positive pour la personne, mais n’est peut-être pas (ou plus) adapté dans certaines circonstances.

Si c’est le cas, il suffit d’identifier d’autres options, au moins trois, qui permettent de satisfaire la fonction utile, l’intention positive sous-tendue (par exemple, se sentir en sécurité, mieux s’affirmer…).

Après, il s’agit de prendre la meilleure option ou une combinaison des options possibles, puis de tester un certain temps. La répétition et le temps contribuent au changement.

Si c’est ok pour vous, alors vous avez adopté plus facilement que vous ne l’imaginiez un nouveau comportement plus satisfaisant, pour vous et sans doute pour votre entourage.

Si simple, alors pourquoi ne pas essayer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *